top of page

13 outils de survie importants pour les empathes...

(j'espère que vous n'êtes pas superstitieux !)


Les empathes ont ce talent unique pour comprendre les autres, qui vient du fait de ressentir les émotions des gens, et du fait « pas si agréable » qu'ils peuvent également absorber les émotions des autres. C'est tout simplement inné chez eux, même s'ils ne le veulent pas… et, parfois, croyez-moi, ils aimeraient pouvoir être « normaux ».

Un empathe sera toujours là pour vous, il sera une épaule sur laquelle pleurer, un confident, celui qui vous écoute, celui qui vous entend et vous comprend. Mais tout cela peut être incroyablement épuisant pour eux, et souvent ils ne s’en rendent même pas compte.

Parce qu’ils ont du mal à dire non et à se protéger des émotions qui ne sont pas les leurs, ils dépassent souvent leurs propres limites, et absorbent malgré eux tout ce qui les entoure.

Alors, pour vous aider à faire face à tout cela, voici quelques outils de survie pour vous protéger, réduire la surstimulation en présence des autres et vous ressourcer afin de ne pas avoir de ressentiments ou être au bord du burn-out.

Woman struggling

Règle d'empathie n°. 1 - Créer un bouclier énergétique

Lorsqu’on est empathique, il est important, voire essentiel, de se protéger. Voici un exercice à faire le plus souvent possible…

Je vous propose de faire ce rituel de protection tous les matins au lever. Vous pouvez également le répéter avant diverses situations délicates ou qui pourraient provoquer un mal-être chez vous. Par exemple, il est recommandé de faire cette astuce de protection lorsque vous devez rencontrer quelqu'un avec qui vous vous sentez toujours épuisé en sa présence. Cela fonctionne bien qu'il s'agisse d'une réunion en présence de la personne ou lors d'un appel téléphonique/vidéo. Vous pouvez également faire l'exercice de protection avant de vous rendre à une réunion avec un groupe de personnes. Je vous conseille de le faire surtout chaque fois que vous devez vous rendre dans un lieu public et fréquenté, comme des centres commerciaux, des marchés, des stades, etc.


Cet exercice consiste à visualiser un bouclier d’énergie, un bouclier de lumière autour de votre corps physique. Choisir une couleur spécifique peut vous aider. Laissez-moi vous expliquer comment…

Pour choisir la couleur qui vibre le mieux avec vous, asseyez-vous ou allongez-vous, fermez les yeux et respirez profondément pour vous détendre. Choisissez une couleur, disons le rose par exemple, imaginez votre corps entouré ou rempli de la couleur rose, puis ressentez dans votre corps les sensations que cette couleur vous procure. Passez ensuite à une autre couleur, du blanc par exemple, et répétez le même exercice.

Pour créer un bouclier énergétique, je vous propose de travailler avec les couleurs : le blanc, le doré, l’argent, le violet, le vert, le rose ou le bleu. Il peut même s’agir d’un arc-en-ciel de couleurs. Il est préférable de ne pas choisir des couleurs rouges ou foncées.

Après avoir essayé ces différentes couleurs, choisissez celle avec laquelle vous avez ressenti l'énergie la plus positive… paix intérieure, joie, protection, et travaillez avec cette couleur.

Chaque jour ou de temps en temps, avant de faire votre rituel de protection, vérifiez quelques secondes si la couleur avec laquelle vous avez travaillé est toujours celle avec laquelle vous pouvez travailler ce jour-là. Votre intuition peut vous suggérer une couleur différente, et ce n'est pas grave.


Allez-y! Visualisez simplement pendant quelques secondes les différentes couleurs que je vous ai proposées et écoutez votre corps.

banniere appel decouverte

Revenons maintenant à l'exercice de protection lui-même… Imaginez un voile énergétique protecteur enveloppant votre corps de la lumière colorée que vous avez choisie. Imaginez un voile transparent et lumineux. Je dis un voile, mais cela peut être une bulle, un drap qui vous recouvre, une fine coquille, un cercle. Encore une fois, suivez votre intuition et choisissez votre propre outil de protection.

Ne vous enfermez pas dans une boîte hermétique, imaginez plutôt un bouclier souple à travers lequel vous ne laissez entrer que ce que vous voulez. Un bouclier qui a pourtant le pouvoir d'arrêter et de faire rebondir toute énergie indésirable, mais un bouclier qui accueille les énergies positives. Un bouclier qui émane aussi de fortes vagues d'amour et de compassion vers l'extérieur, sans vous épuiser de votre propre énergie. Imaginez une énergie vivante et vibrante, palpitant au rythme de votre cœur.

Une fois votre bouclier en place, posez l’intention simple mais ferme d’être protégé de l’épuisement ou des énergies négatives, tout en pouvant donner et recevoir.

Pour ceux qui n’ont jamais fait cet exercice, pratiquez-le seul dans un premier temps, puis essayez de le faire en présence de quelqu’un d’autre. Choisissez une personne en qui vous avez confiance et avec qui vous pourrez vérifier comment elle se sent en votre présence après avoir créé votre bouclier. Cela devrait être intéressant. ;)


Une autre façon de créer un bouclier énergétique autour de votre corps consiste à porter ou à tenir des cristaux protecteurs. La plupart des cristaux noirs ou des pierres plus foncées ont tendance à avoir une énergie hautement protectrice.



Règle d'empathie n°. 2 - Faites quelques pauses et accordez-vous du temps “solo” tous les jours

Il est également important que vous preniez de nombreuses et courtes pauses tout au long de la journée. Qu'il s'agisse de regarder le ciel par la fenêtre, de faire une petite promenade, de jardiner, de cuisiner, d'écouter une de vos musiques préférées, de faire des câlins avec votre animal de compagnie ou tout simplement de vous perdre dans vos pensées, vous avez besoin ces moments pour vous ressourcer. C'est impératif !


Ces pauses permettent de réduire les stimulations excessives en présence des autres, mais aussi celles plus subtiles du collectif. Accordez-vous donc quelques minutes, voire plus si vous le pouvez, pour vous accorder une trêve de calme. Une trêve de tout… bruit, conversation, lumière vive… Laissez votre téléphone de côté ou mettez-le en mode silencieux, éteignez votre télé… Je sais que ce n'est pas toujours possible si vous avez des enfants par exemple, alors organisez-vous pour prendre ces moments, soit tôt le matin avant le lever de la marmaille afin de démarrer votre journée avec un plein d'énergie, soit le soir après avoir couché tout le monde.

Considérez cette règle comme une forme radicale de soins personnels.



Règle d'empathie n°. 3 - Méditez, méditez, méditez !

Plus que quiconque, vous devez rester ancré et centré.

Pratiquer la méditation pour se libérer de la surcharge émotionnelle s’est avéré très bénéfique, de nombreuses études scientifiques le prouvent maintenant..

La méditation quotidienne (même pendant seulement 5 minutes !) est le meilleur moyen de réinitialiser et de stabiliser votre esprit, ce qui est si important lorsqu'il s'agit d'obtenir une lecture claire de votre humeur et de votre énergie personnelle. Que vous régliez votre alarme pour quelques minutes d'observation silencieuse de votre respiration ou que vous suiviez une méditation guidée, profitez de n'importe quel moment pour vous asseoir, faire une pause et apporter de la pleine conscience à votre journée aura un effet bénéfique sur votre énergie.

Après tout, si vous avez un esprit stable et clair, ancré dans le présent, vous êtes moins susceptible d’être affecté par l’énergie qui vous entoure.


Méditez donc quelques minutes chaque jour, cela vous permettra de recentrer votre énergie et d’éviter d’absorber celle des autres.



Règle d'empathie n°. 4 - Utilisez quelques techniques de respiration

Si vous sentez que vous captez l’énergie de quelqu’un d’autre, ou si quelqu’un dont vous ne pouvez pas vous éloigner aspire votre énergie, concentrez-vous sur votre respiration pendant quelques minutes. À chaque inspiration, imaginez une lumière blanche et brillante se propageant dans tout votre corps et sur l’expiration, visualisez un nuage gris sortant de votre bouche. Inspirez par le nez, expirez par la bouche, comme si vous expulsez l'air avec une paille. Répétez l’exercice jusqu’à ce que vous sentiez que vous vous êtes calmé et qu’il n’y a plus de zone grise dans votre corps.

Une chose dont vous devez toujours vous souvenir : ne retenez pas votre souffle ! Lorsque nous nous sentons stressés, nous avons tendance soit à retenir notre souffle, soit à avoir une respiration superficielle et rapide.

Pour calmer notre système nerveux, nous devons ralentir notre respiration et pratiquer la respiration abdominale.



Règle d'empathie n°. 5 - Dites « non » et fixez des limites

C’est à la fois la règle la plus importante et la plus difficile pour tous les empathes. Dire « non » peut être très difficile pour un empathe, mais il est crucial de savoir fixer des limites quand et où elles sont nécessaires. Les limites peuvent concerner votre espace physique, votre corps, vos biens ou votre temps. Soyez ferme avec ces limites et ne laissez pas votre nature bienveillante vous laisser baisser la garde. Je sais, ce n'est pas une tâche facile pour vous, ce n'est pas dans votre ADN, mais vous devez apprendre à dire « non »... a petits pas... mais faites-le !


Les limites sont là pour protéger votre énergie, votre santé et votre sécurité émotionnelle, et non pour punir les autres. Il n’est pas égoïste d’avoir des limites, il s’agit de faire savoir aux autres qui vous êtes et où vous en êtes.

Et surtout, ne vous sentez pas obligé d’expliquer pourquoi ou de vous culpabiliser. Ne vous justifiez pas, soyez simplement ferme et poli.


(Vous ne savez pas si vous êtes hypersensible ? Voici les signes d'une personne hypersensible. Vous pouvez également faire le test ici ou ci-dessous)

Test : etes-vous hypersensible ?

Règle d'empathie n°. 6 - Purifiez-vous et purifiez votre environnement

Que lorsque vous réalisez que vous avez absorbé une énergie émotionnelle qui n’est pas la vôtre ? Purifier ! Se purifier est une bonne chose, que vous soyez empathique ou non. Purifier régulièrement votre maison et même votre lieu de travail supprimera l’énergie des autres et leur influence sur vous. Essayez de vous purifier avec de la sauge ou du palo santo. Utilisez diverses huiles essentielles dans un diffuseur ou brûlez de l'encens. C'est un bon point de départ !


Et n’oubliez pas également de purifier votre corps, de boire beaucoup d’eau, de bien manger et de bouger votre corps… Et enfin, une bonne nuit de sommeil peut faire plus pour purifier votre énergie que tout ce qui précède !



Règle d'empathie n°. 7 - Détox avec de l'eau

Un moyen rapide et relaxant d’éliminer le stress et les douleurs empathiques est de vous immerger dans l’eau. Les empathes adorent l’eau ! L’eau a une puissante énergie de guérison, ce qui signifie boire beaucoup d’eau et prendre des bains de sel. Alors si vous en avez la possibilité, prenez un bon bain chaud. Ajouter du sel d'Epsom ou quelques gouttes de votre huile essentielle préférée dans l’eau peut également vous aider à vous détendre après une longue journée.

Si vous n’aimez pas le bain ou si vous n’avez pas le temps d’en prendre, une douche chaude est également très bénéfique. Cela vous donne la sensation de nettoyer votre corps de toute énergie négative.

Un bain et une douche vous procurent des sensations différentes… choisissez ce qui vous convient le mieux !



Règle d'empathie n°. 8 - Connectez-vous et ancrez-vous à la terre

Les empathes ont un lien particulier avec la nature, donc passer du temps à l’extérieur peut être pour eux un moment de guérison très spécial. Alors si vous habitez en ville, organisez-vous des escapades le plus souvent possible pour vous ressourcer loin du brouhaha et des agressions constantes sur votre énergie. Être près de l’eau ou dans un environnement vert élimine aussi toute négativité. Si vous pouvez marcher pieds nus, ce sera encore plus puissant pour vous. Profitez de ce moment pour ressentir la puissance de la terre et vous ancrer.


Deux autres moyens simples d'ancrer votre énergie sont simplement de vous tenir debout en position de yoga Tadasana (pose de la montagne), ou de vous asseoir sur une chaise et d'amener votre conscience dans votre corps, en particulier sur les points de contact avec le sol. Ensuite, posez l’intention d’envoyer de l’énergie dans vos pieds et de faire pousser des « racines » énergétiques dans la terre chaque fois que vous expirez profondément. Lorsque nous ancrons notre énergie, nous devenons solidement connectés à notre propre fréquence, et moins influencés par les autres autour de nous.



Règle d'empathie n°. 9 - Faites des pauses sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux déclenchent des émotions chez tout le monde, cela a été étudié et prouvé, mais ils le sont encore plus pour les empathes qui ne peuvent pas faire face à la violence, à la cruauté ou à toute situation de confrontation. Ainsi, comme les fils d’actualité sont, pour la majorité, entièrement consacrés à des événements sensationnels et tragiques, les empathes peuvent être profondément affectés par cette négativité en ligne. Même lire les commentaires agressifs sur les réseaux sociaux peuvent les déstabiliser.


Alors prenez régulièrement des pauses technologiques pour éviter de capter la mauvaise énergie du monde virtuel ! Vous vous remercierez rapidement pour cette déconnexion en ligne et vous vous sentirez tellement mieux !



Règle d'empathie n°. 10 - Soyez conscient de ce qui vous alimente et de ce qui vous épuise

Commencez à remarquer ce que vous ressentez énergétiquement et émotionnellement après vos interactions avec les gens. Vous êtes-vous senti plein d'énergie ? Vous sentez-vous positif après avoir pris un café avec cet ami, ou êtes-vous épuisé, comme vidé ? C’est un bon test pour savoir avec qui vous devriez passer plus de temps et avec qui vous devriez prendre vos distances.

En tant que personne sensible à l’énergie, il est très important d’être extrêmement sélectif avec votre temps et vos relations. Notez aussi les situations ou les endroits qui vous donnent plein d'entrain ou ceux qui vous vident complètement. Dans le futur, faites votre choix en conséquence pour opter où aller et quels endroits éviter.



Règle d’empathie n°11 : soignez-vous d'abord

Les meilleurs guérisseurs sont ceux qui sont allés dans le feu, ont accompli le dur travail et en sont ressortis encore plus forts. C’est grâce à ce processus que vous devenez un instrument pour aider à guérir les autres ; vous devenez un canal clair de guérison, parce que vous avez soigné et supprimé vos propres douleurs et traumatismes. Il peut être tentant de s’impliquer pour « aider » les autres, mais la plupart du temps, nous le faisons inconsciemment, c’est pour éviter de regarder notre propre douleur intérieure et pour guérir par procuration grâce à la guérison des autres.


Attention! La chose la plus importante qu'un empathe puisse faire est de travailler sur lui-même et de guérir d'abord son propre traumatisme. Cela peut être un processus long et difficile, mais ne vous précipitez pas. Soyez gentil et soyez patient avec vous-même. Soyez reconnaissant pour votre courage d'être sur le chemin de votre parcours de guérison et d'en faire une priorité.



Règle d'empathie n° 12 : Trouver un énergéticien

Trouvez quelqu'un avec qui vous ressentez un lien, avec qui vous vous sentez à l'aise.

Tous les praticiens de l’énergie ont leurs propres compétences et talents, il est donc important que vous en trouviez un qui correspondra à vos besoins énergétiques particuliers. Avant de vous engager auprès d'un praticien, faites au moins une séance ou deux pour prendre une décision. Par contre, vous aurez peut-être besoin de changer de praticien au bout d’un moment ou d’avoir envie d’autres méthodes, d’autres approches… non seulement il n’y a rien de mal à cela, mais ça veut aussi dire que vous évoluez, alors ne vous sentez pas mal ou coupable.



Règle d'empathie n° 13 : Écoutez-vous

J'ai gardé celui-ci pour conclure mais j'aurais facilement pu le mettre en haut de la liste.


Écoutez vos ressentis, votre intuition, votre corps et votre cœur. Laissez-les être vos guides ! Il est très facile de se transformer en une éponge qui absorbe les émotions des autres et en même temps perdre son énergie. Apprenez à reconnaître quand les émotions vous submergent. Et apprenez également à remarquer quand vous devez fixer des limites. Apprenez à remarquer quand vous avez besoin de temps pour vous libérer de la pression que votre environnement exerce sur vous et quand le marais émotionnel vous aspire lentement. Écoutez-vous simplement !



J'espère que ces outils simples mais efficaces vous aideront lorsque vous vous sentez stressé, dépassé ou lorsque vous soupçonnez que vous subissez la détresse physique ou émotionnelle de quelqu'un d'autre.

Essayez-les simplement et voyez ce qui vous convient le mieux. Et n'hésitez pas à nous faire part de vos techniques, je serais très intéressée de savoir quels sont vos propres outils de recharge et de déblocage.



 

Vous souhaitez partager votre histoire, vos combats, les batailles que vous avez gagnées, et faire partie de notre cercle de personnes sensibles et intuitives. Venez avec nous et discutons avec d'autres personnes très sensibles ! Rejoignez la communauté des empathes et de hypersensibles :


Inscrivez-vous à nos newsletters pour recevoir des informations et des histoires destinées aux personnes très sensibles.

Rejoignez-nous sur : Instagram et Facebook

 

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page