top of page

Le côté obscur de l'empathie

L’une des grandes caractéristiques associées à l'hypersensibilité est l’empathie. L'empathie est indéniablement une très belle qualité car elle nous offre la capacité de nous mettre à la place d’autrui et de ressentir leurs sentiments et émotions. C’est comme une antenne satellite qui capte les vibrations émotionnelles, voire physiques des autres, même si parfois celles-ci sont refoulées par l’autre personne. Dans le coaching et la thérapie, c’est un “outil” très précieux qui permet de sentir la partie inconsciente ou exilée du client et donc de pouvoir lui faire prendre conscience de ces parts perdues, réprimées ou oubliées et de les accepter et réintégrer. Dans ce schéma, c’est notre empathie émotionnelle qui nous communique les informations. Celle-ci est souvent déclenchée par l’effet miroir de nos neurones (du même nom) qui reconnaissent en nous, à un certain niveau, un ressenti émotionnel brut, immédiat et “instinctif”.


Mais l’empathie a également un niveau cognitif que nous allons aborder immédiatement un peu plus loin.

Le côté obscur de l'empathie

Le côté obscur de l'empathie

Prenons d’abord un exemple tout simple… Vous rencontrez quelqu’un pour la première fois et immédiatement, sans aucun motif en particulier, sinon que cette personne vous paraît avoir un comportement un peu bizarre et hostile, vous ressentez envers elle de l’antipathie, peut-être même de l’aversion. Votre réponse immédiate sera donc de garder vos distances et d'éviter tout contact.


Dans ce contexte, votre empathie émotionnelle vous a signalé une forme de rejet et un sentiment défavorable, donc elle n’aura aucune prise car aucun effort ne sera fait de votre part pour “établir un contact”. Intellectuellement, vous bloquez cette personne et, dans le pire des cas, vous serez peut-être même dans le jugement et la condamnation immédiate.

Maintenant, imaginons un autre scénario… Même personne, même sentiments instinctifs négatifs mais dans un autre contexte, où immédiatement après avoir été mis en contact avec cette personne, vous apprenez que celle-ci a eu des traumatismes terribles qui la font être plutôt déplaisante et inaccessible au premier abord. Quelle sera alors votre réaction ? L’antipathie et l’aversion ressenties dans le premier scénario seront immédiatement remplacées par de la compassion et de l’empathie. Et cette empathie est cognitive.


Grâce à elle, l’empathie prend une autre dimension qui nous offre une véritable capacité de discernement et élargit le cercle restreint de notre contexte personnel et de nos conditionnements. Soudain, comme dans l’exemple ci-dessus, nous pourrons reconstituer par la pensée, le contexte de vie de personnes totalement différentes de nous, et ainsi au lieu de les juger, voire de les condamner, nous aurons à nouveau accès à notre empathie émotionnelle.


(Vous ne savez pas si vous êtes hypersensible ? Voici les signes d'une personne hypersensible. Vous pouvez également faire le test ici ou ci-dessous).

test : etes-vous hypersensible ?

Inversement, dans le même ordre d'idées, notre empathie cognitive peut aussi nous avertir si nous sommes en train de tomber dans notre propre piège en accordant notre empathie émotionnelle à quelqu’un qui ne la mérite pas ou qui l’utilise même pour nous manipuler.


Donc l'empathie émotionnelle a ses revers si nous l’employons à tort et à travers. Si elle n’est dirigée qu’envers nos proches de manière exclusive, elle peut nous conduire vers une forte aversion pour toute personne étrangère à notre entourage immédiat.

Cette aversion primaire doit être complétée et corrigée par l'empathie cognitive afin de ne pas nous réduire à ressentir l'autre, mais aussi à penser l’autre


L'empathie peut aussi être exploitée à vos détriments car elle est une source d'information intarissable pour toutes personnes malveillantes. Que se passerait-il si une personne empathique avait en même temps un côté manipulateur, un trouble psychique, ou même des intentions criminelles ? Elle peut alors employer son empathie pour obtenir des informations sur la vie intime, les faiblesses, les peurs et les aspirations d'autres personnes, et ainsi les manipuler plus facilement. L'empathie est comme n'importe quel autre outil. Utilisée avec des intentions malhonnêtes ou égoïstes, elle peut être l’instrument d’actes réprimandables et même dangereux.


bannniere appel decouverte
 

Vous souhaitez partager votre histoire, vos combats, les batailles que vous avez gagnées, et faire partie de notre cercle de personnes sensibles et intuitives. Venez avec nous et discutons avec d'autres personnes très sensibles ! Rejoignez la communauté des empathes et de hypersensibles :


Inscrivez-vous à nos newsletters pour recevoir des informations et des histoires destinées aux personnes très sensibles.

Rejoignez-nous sur : Instagram et Facebook

 


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page