top of page

Gérer les conflits avec une personne hypersensible.


Gérer les conflits avec une personne hypersensible.

Que faire lorsque l’on entre en conflit avec une personne très sensible ?

Si vous êtes en relation avec une personne hypersensible, peut-être vous trouvez-vous soit face à un volcan en éruption soit au pied d’un mur. En tous les cas, c’est la sensation que vous avez lorsque vous entrez dans une discussion conflictuelle. Alors parfois, il peut vous arriver d’hésiter à lui dire ce que vous pensez, parce que vous ne voulez pas la faire souffrir ou vous retrouver devant le volcan ou le mur. Il peut même vous arriver d’éviter toute conversation, surtout lorsqu’il s’agit d’un sujet délicat qui peut tourner en argument. Vous avez constaté que ses réactions pouvaient être parfois exagérées. Ce qui devrait être un argument « normal » pour tout autre qu’une personne hypersensible, peut envoyer la vôtre dans une spirale descendante, et VOUS laisser totalement confus(e) voire blessé(e). N’oubliez pas, vos besoins sont aussi importants que les leurs. Et les raisons pour lesquelles vous devez exprimer ce qui vous tracasse ne devraient pas être moins sérieuses que de ne pas les contrarier ou avoir une discussion un peu plus enflammée.


Avant de vous donner quelques conseils pour gérer les éventuels conflits avec un hypersensible, parlons-en un peu de ces hypersensibles.

Personne n’aime les conflits, mais pour les hypersensibles, il est difficile de tourner la page et de passer à autre chose. Lors d'un conflit, leurs sens sont exacerbés et ils se sentent submergés, alors attendez-vous à ce qu'ils aient besoin d'un certain temps pour récupérer.

Alternativement, s’ils sentent que la conversation pourrait s’échauffer et prendre une tournure belliqueuse, ils pourraient même faire tout leur possible pour éviter le conflit. Retenez-le! Les hypersensibles gèrent très mal les conflits !


Regardons les situations que vous pourriez rencontrer avec votre cher hypersensible :


Si un hypersensible réagit à quelque chose que vous dites :

N'abandonnez pas ! Les hypersensibles sont tout aussi raisonnables et rationnels que vous. Oui, ils ressentent leurs émotions beaucoup plus fortes que les non-HSP, nous le savons tous, mais ils sont généralement capables d'avoir une conversation contradictoire sans problème.

Gardez aussi à l’esprit que nous avons tous des réactions émotionnelles différentes et que nous interprétons les commentaires des autres d’une manière personnelle et subjective.

Notre perception de ce que les autres pensent de nous est importante et pertinente dans nos interactions.

De même, nous avons tous nos petits démons intérieurs qui sont contents de jouer les provocateurs et s’insinuer au cours de nos conversations, quand bien même nous les avions enfermés à double tour dans notre fichier-mémoire “Trauma! Ne pas ouvrir !”. Par exemple, si l’événement ou le sujet de la conversation nous rappelle un traumatisme ou un incident passé, cela peut complètement changer le cours de n’importe quelle conversation… Gare à vous ! Les démons se sont échappés. 😅

Il ne faut pas négliger non plus les ressentiments que nous pouvons avoir à cause de problèmes relationnels déjà existants qui n’ont pas encore été résolus. S’ils sont évoqués dans la dispute actuelle, pour diverses raisons, vous pouvez vous attendre à tout. Cette fois-ci, les démons sont lâchés !


Soyez donc attentif, même si nous avons tous des réactions plus ou moins fortes lors d’un conflit, les déclencheurs émotionnels de chaque personne diffèrent complètement, sont très personnels et bien sûr liés à nos expériences. Quelque chose qui ne vous semble peut-être pas très grave peut retourner le monde d’un hypersensible.


Si un hypersensible ne réagit PAS à ce que vous dites :

Si vous remarquez que votre partenaire se renferme sur lui/elle et cesse de partager ses opinions, c'est un gros signal d'alarme. Cela veut dire que votre hypersensible a vraiment du mal à soutenir la conversation et est sur le point de se calfeutrer dans un mutisme total ou de se bloquer complètement.


Dans cette situation, restez calme, ne le poussez pas à vous parler. Essayez de créer un environnement dans lequel votre partenaire se sent suffisamment à l'aise et en sécurité pour reprendre la discussion.


Si un hypersensible se bloque. Gare à votre langage verbal et non-verbal !

Lorsqu’un hypersensible se bloque, faites une check-list de votre propre comportement. Vérifiez le ton de votre voix, les mots que vous utilisez ainsi que votre attitude générale. Analysez votre langage corporel. Il peut être un peu trop agressif pour votre hypersensible. N’oubliez pas qu’un hypersensible peut détecter les moindres détails et ses sens sur le volume maximum de sa stéréo sensoriel. Alors soyez doux dans votre attitude, gardez une voix calme et soyez gentil avec vos mots. Les mots peuvent avoir un pouvoir magique tout comme un effet catastrophique. Alors n'oubliez jamais que la manière de nous exprimer a toujours un impact sur n'importe qui, mais que ceci est d’autant plus valable pour votre hypersensible.


Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas dire ce que vous pensez, bien sûr que non ! Mais cela vous aidera, vous et votre partenaire, à faire attention à vos paroles et à réfléchir à la façon dont vous dites certaines choses. Parler durement à des hypersensibles peut être très bouleversant pour eux, car ils traitent les choses beaucoup plus en profondeur que la moyenne des gens. Non seulement ils rejouent la conversation encore et encore dans leur tête, mais ils peuvent également capter l’intonation et le niveau de stress de votre voix.

Vous aurez beaucoup plus de facilité à leur faire passer votre message si vous pensez à dire les choses d'une manière non agressive ou blessante, car il sera en mesure de traiter ce que vous avez dit sans être contrarié par vos paroles ou le langage de votre corps.


Que faire quand la situation devient tendue ?

Tenez compte du fait que les hypersensibles sont de profonds penseurs. Les désaccords avec eux peuvent les amener à prolonger (indéfiniment à vos yeux) les discussions, mais surtout ils consomment beaucoup plus d'énergie que vous. Ce n’est pas une mauvaise chose en soi d’avoir des discussions en profondeur, cela vous donne l’occasion d’explorer vos opinions, réciproques et/ou opposées, et bien sûr de mieux vous connaître.


En fin de compte, parler avec votre partenaire des tensions qui l’anime vous offre la possibilité de vraiment comprendre ce qui se passe en eux. Prendre le temps de voir leur point de vue (et vice versa) améliore votre relation et renforce la confiance.


(Vous ne savez pas si vous êtes hypersensible ? Voici les signes d'une personne hypersensible. Vous pouvez également faire le test ici ou ci-dessous)

test : etes-vous hypersensible ?

À faire et à ne pas faire

Voici quelques exemples d’erreurs courantes que la plupart des gens commettent lorsqu’ils tentent de résoudre des disputes avec un hypersensible. Puis quelques suggestions pour une nouvelle approche la prochaine fois. Écoutez votre hypersensible, il/elle vous parle…


1. Calme-toi !

Où est l’erreur?

“Un peu de logique! Si je pouvais me calmer facilement, nous ne serions pas là à nous chamailler. Quand je suis contrarié(e), me dire de me calmer sous-entend que j’ai un comportement anormal et exagéré. Autant te dire que si nous continuons sur cette voie-là, la situation ne va que s’aggraver. Bien joué!

Je suis déjà contrarié(e) à cause du problème initial, et maintenant je suis stressé(e) à l'idée que tu puisses penser que je ne gère pas bien la situation et que je n’arrive pas à me contrôler.”


Peut mieux faire. A essayer la prochaine fois…

Faites-leur savoir que vous avez du mal à comprendre ce qui se passe et que c’est difficile pour vous de les voir bouleversés. Dites-leur que vous voulez les soulager mais vous ne savez pas comment. Demandez-leur s’ils veulent que vous les aidiez à se calmer et si oui, comment ? Vous pouvez aussi mettre vos bras autour de leurs épaules, leur tenir la main ou simplement vous asseoir à côté d’eux, jusqu'à ce qu’ils soient prêts à parler.


2. Ce n’est pas grave.

Où est l’erreur?

“Pour qui? Pour toi? Certainement si tu le dis, mais c’est très subjectif. Nous avons tous notre propre mesure de valeurs, tout aussi subjective, sur ce que nous considérons grave ou pas. Alors lorsque tu me dis que mon problème n’est pas grave, c’est complètement invalider mes émotions. Apparemment, ce problème spécifique est grave à mes yeux. Alors suggérer que pour toi, mon problème est insignifiant revient à dire que j’ai un sérieux problème de jugement, et que mes pensées et mes sentiments n’ont aucune valeur pour toi, sinon être exagérés.”


Peut mieux faire. A essayer la prochaine fois…

“Qu'est-ce qui te dérange particulièrement dans cette situation ?”

Dites-leur que vous aimeriez comprendre ce qui se passe car ce n’est pas clair pour vous et que leurs sentiments sont importants pour vous. Demandez-leur si vous pouvez les aider d'une manière ou d'une autre. Surtout ne proposer pas des conseils non sollicités et essayez encore moins de résoudre leur problème.


3. On peut arrêter de parler de ça ?

Où est l’erreur?

“Je ne te reproche pas de vouloir écourter cette conversation qui tourne au vinaigre, mais aies un peu plus de tact, sinon attends-toi à l'effet boomerang. Si tu arrêtes brutalement notre conversation alors que je souhaite absolument résoudre le contentieux, tu risques que je t’en veuille à long terme. Le problème ne sera pas résolu et réapparaîtra à la première occasion. Sans t’en rendre compte, on se retrouvera dans un cycle infernal, interminable. Demander de faire une pause sans vouloir résoudre le désaccord est déstabilisant pour n’importe qui, pour moi, je le ressens comme du dédain et un désintérêt total de ta part. Et encore une nouvelle invalidation de ce qui est important pour moi.”


Peut mieux faire. A essayer la prochaine fois…

Si vous vous sentez dépassé ou vous vous sentez dans une impasse au cours de cette conversation, demandez un temps mort. Fixez vous-même le temps et respectez-le, que cela soit quelques minutes, quelques heures ou quelques jours. Maintenant la balle sera dans le camp de votre hypersensible qui aura la responsabilité de respecter votre demande, en vos termes. Quant a vous, respectez vos engagements et votre timing.


banniere appel decouverte

4. Tu dois t'endurcir !

Où est l’erreur?

Il existe de nombreuses variantes féminines: « Tu pleures pour un rien ! », « Comporte-toi comme une adulte ! », « Tu es trop susceptible »; et les masculines: « Sois un mec, un vrai ! », « Comporte-toi comme un homme ! » ou « Apprends à te battre ».

“Quand tu me dis ça, cela revient à dire que je suis faible, simplement parce que je n'accepte pas les choses et ne réagit pas comme toi, et que je ne passe pas à autre chose aussi vite que toi ! Tu sais, certains jours, j’aimerais vraiment pouvoir le faire, mais ce n’est pas comme ça que je fonctionne. Il me faut naturellement plus de temps pour traiter les sentiments et les informations, tu devras donc attendre. Je sais que tu me dis ça probablement, car tu n’aimes pas me voir souffrir, mais pour moi ça ressemble à une critique sévère. Je le prends vraiment comme une attaque à mon caractère, suggérant que ma sensibilité est inacceptable. Le problème, c’est que je n’ai pas choisi d’être sensible. Je suis né(e) comme ça.


Peut mieux faire. A essayer la prochaine fois…

Faites-leur savoir que vous voulez les aider à se sentir en sécurité. Même si vous ne comprenez pas exactement pourquoi ils sont blessés, donnez-leur l’assurance que vous les écoutez et que vous faites de votre mieux pour les aider. Validez leur sensibilité et identifiez-vous en témoignant d'un moment où vous avez souffert vous-même, même si la situation était très différente.


5. Oh, c'est facile ; fais simplement _______________ et ton problème sera résolu.

Où est l’erreur?

“Quand tu m’offres des conseils que je n’ai pas sollicités, ça me rend dingue. C’est comme si tu me disais que je ne sais pas comment gérer ma vie, que je ne peux ni contrôler mon stress ni toute autre situation d’ailleurs. Cela suppose que je n’ai aucune idée de ce que je fais et que j’ai besoin de ton aide. Parce que sans toi, je serais complètement perdu(e). Merci, mais non merci ! Je sais parfaitement me débrouiller, même si ce n’est pas de la même manière que toi !”


Peut mieux faire. A essayer la prochaine fois…

Avant de prodiguer des conseils, explorez ce que votre hypersensible attend de vous. Ils recherchent peut-être une oreille attentive, une épaule sur laquelle pleurer ou quelqu'un qui peut les aider à contenir leur douleur. Les conseils ont définitivement leur place dans vos interactions et dans votre relation avec les hypersensibles car ils les recherchent vraiment, mais demandez d'abord.


Drapeaux rouges en cas de conflit avec des personnes très sensibles

  • Supposer à tort que les hypersensibles ont un système de pensées et du traitement de l’information identiques au votre.

  • Avoir des idées toutes faites sur quand les gens « devraient » et « ne devraient pas » être contrariés.

  • Négliger les réactions des hypersensibles parce que vous ne pouvez pas vous y identifiez.

  • Si un sujet n’est pas important pour vous, ne mésestimez pas le point de vue de votre hypersensible, mais essayez de le/la comprendre. Rapportez-vous à l’expérience partagée de la douleur et de la souffrance humaines, que nous connaissons tous trop bien.

  • Ne surtout pas croire que vous ressentez les choses comme une personne très sensible, évitez les comparaisons car il n’en existe pas. Leurs sensations sensorielles et émotionnelles sont au volume maximum quand le vôtre est au minimum. Vous ne pouvez donc pas savoir ce qu’ils ressentent !

Les disputes sont toujours compliquées pour qui que ce soit et quelle que soit la sensibilité, le plus important est de faire de son mieux pour être gentil les uns envers les autres et de mener les discussions avec compassion.


Prenez contact !

Répondre à chacun de vos besoins est un exercice d’équilibre qui peut être difficile à réaliser sans l’aide d’un professionnel. Si vous êtes coincé dans une dispute persistante avec un hypersensible ou dans votre relation en général, planifiez une consultation de 15 minutes en utilisant le bouton ci-dessus.



 

Vous souhaitez partager votre histoire, vos combats, les batailles que vous avez gagnées, et faire partie de notre cercle de personnes sensibles et intuitives. Venez avec nous et discutons avec d'autres personnes très sensibles ! Rejoignez la communauté des empathes et de hypersensibles :


Inscrivez-vous à nos newsletters pour recevoir des informations et des histoires destinées aux personnes très sensibles.

Rejoignez-nous sur : Instagram et Facebook

 


Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page